ASSOCIATION / FÉDÉRATION
GreenTech (Eco-conception &
L’échouage massif des algues vertes (Ulva spp.) s’est largement intensifié depuis une vingtaine d’années. En cause, l’agriculture et ses rejets de nitrates qui stimulent leur prolifération anarchique. Ces tapis d’algues représentent un véritable enjeu de santé publique mais aussi économique. En séchant, les algues forment une croûte hermétique participant à la formation d’une zone d’anoxie et permettant le développement de bactéries anaérobies, dont les bactéries sulfato-réductrices (SRBs), responsables de la production de sulfure d’hydrogène (H2S), un gaz extrêmement nocif (selon la quantité d’algues présentes sur site).
Ces algues font aussi régulièrement parler d’elles l’été, que ce soit par l’effet négatif qu’elles ont sur l’industrie du tourisme, ou lors d’accidents plus ou moins graves impliquant des malaises, voire des décès. Il n’existe pour le moment aucune solution réelle, les communes en sont souvent réduites à de coûteux et laborieux ramassages et les quelques initiatives de valorisation restent encore rares.

Notre projet a pour but de valoriser les algues Ulva spp. responsables des marées vertes comme sur les côtes Bretonnes ( ex : la baie de Saint-Brieuc) . L'objectif absolu serait de produire de l’acide sulfurique (H₂SO₄) à partir de la dégradation accélérée de ces algues Ulva spp., ramassées sur le rivage.